1 866 532-2822
Sortie rapide  
GRATUIT & CONFIDENTIEL
Sortie rapide

Vous avez été victime ou témoin d’un acte criminel?

Vous êtes un proche d’une personne victime?

Vous pouvez obtenir de l’aide, n’hésitez pas à nous contacter!

Peu importe :

  • Votre âge, votre identité ou expression de genre;
  • La nature et la gravité de l’acte criminel;
  • Le moment où l’acte criminel a eu lieu;
  • Que l’auteur de l’acte criminel ait été identifié ou non;
  • Que la personne victime ait porté plainte ou non.
help

Le Réseau des CAVAC

Les Centres d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) sont présents dans toutes les régions du Québec. Ce sont plus de 185 portes d’entrée qui vous donnent accès à des professionnel(le)s formé(e)s en intervention.

Au-delà de la résilience…

Au-delà de la résilience…

Nous souhaitions, pour ce nouvel article de blogue, mettre de l’avant le parcours d’une personne victime inspirante. Cette personne courageuse, il s’agit de Cynthia. Il est maintenant possible de la nommer, car elle a choisi de lever l’interdiction de publication, afin de pouvoir parler de son parcours et peut-être encourager d’autres personnes victimes à dévoiler […]

La médiation animale : soutenir en mettant nos pas dans l’empreinte de leurs pattes

La médiation animale : soutenir en mettant nos pas dans l’empreinte de leurs pattes

Plusieurs connaissent déjà les chiens de soutien qui sont formés par Mira. Quelques-uns de ces poilus se retrouvent d’ailleurs déjà dans différents CAVAC (voir un de nos précédents articles de blogue). Toutefois, la médiation animale est très différente dans son application, et par les objectifs qu’elle souhaite atteindre. Nous mettrons donc en lumière cette modalité […]

L’intervenant autochtone

L’intervenant autochtone

Georgie est intervenant autochtone pour le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels au point de service de Ville-Marie, au Témiscamingue. Son travail consiste à soutenir les personnes victimes et témoins d’actes criminels autochtones ainsi que leurs proches en fonction de leurs besoins, que ce soit pour un suivi psychosocial ou un accompagnement à la Cour. […]

J’ai besoin d’être écouté.
Je ne suis plus moi-même, j’ai besoin d’aide.
J’ai besoin qu’on me croie.
J’ai besoin de dire ce qui m’est arrivé.

Un acte criminel peut entraîner diverses conséquences propres à chaque personne, que celle-ci soit victime directe, témoin ou proche, notamment :

  • des conséquences physiques (blessures, insomnie, problèmes alimentaires)
  • des conséquences psychologiques (anxiété, peur, colère, cauchemars)
  • des conséquences sociales (isolement, méfiance, peur de sortir)
  • des conséquences financières (perte de revenus, prise de médicaments, déménagement)
  • des conséquences spirituelles (perte de sens, perte de confiance)

Rassurez-vous!

Bien que déstabilisantes, ces réactions sont normales et peuvent indiquer la présence d’un choc post-traumatique.

Une aide professionnelle peut vous aider. Nos agents.es d’intervention sont formés pour évaluer vos besoins et intervenir dans le but de diminuer les conséquences de l’acte criminel.

Il n’y a pas de petit crime, n’hésitez pas à demander de l’aide!

slogan

Milieu de travail inspirant
Avantages sociaux intéressants
Conciliation travail et vie personnelle

TÉMOIGNAGES

temoignage

Ariane parcourt le Canada à vélo

Mon nom est Ariane, j’ai 15 ans et j’ai traversé la moitié du Canada à vélo en 30 jours pour soutenir les victimes d’abus sexuels.

FACEBOOK