TÉMOIGNAGES

Traversée du Canada à vélo contre les abus sexuels faits aux enfants

Nous vous présentons Ariane qui, avec courage et détermination, a trouvé comme elle le dit si bien : « la force de reprendre le contrôle de sa vie », à la suite d’agressions sexuelles qu’elle a subies durant son enfance et ce, en traversant le Canada à vélo!

Le Réseau des CAVAC est privilégié et très touché de recevoir 2,000$ grâce à la levée de fonds déployée lors de son périple de 3167 kms en 2020, afin de venir en aide aux jeunes victimes de violences sexuelles.

Merci Ariane, tu inspires à la fois les jeunes et les moins jeunes mais aussi tous nos intervenants, en leur permettant de croire qu’ils. elles peuvent laisser une empreinte positive et pleine d’espoir aux jeunes personnes victimes qui ont recours à leur aide!

Mon nom est Ariane, j’ai 15 ans et j’ai traversé la moitié du Canada à vélo en 30 jours pour soutenir les victimes d’abus sexuels. Cette cause me tient particulièrement à cœur, puisque j’ai moi-même été victime d’inceste durant mon enfance.

Mon objectif visait à amasser des fonds à la fois pour la Fondation Marie-Vincent, qui vient en aide aux enfants et aux adolescents victimes d’abus sexuels, pour le réseau des CAVAC (centre d’aide aux victimes d’actes criminels), qui soutient entre autres les jeunes victimes durant le processus judiciaire, et pour la Fondation des Centres jeunesse du Québec, qui aide les jeunes de la DPJ à retrouver une vie normale.

Je souhaite aussi et surtout faire passer le message que ces gestes dégoûtants, qui arrivent trop fréquemment partout dans le monde et le plus souvent par des personnes connues des victimes, sont inacceptables et criminels. Ils ne peuvent plus être tolérés et surtout passés sous silence (peu importe leur degré de gravité).

Je souhaite de plus encourager tous ceux et celles qui ont subi ou qui subissent actuellement des situations d’abus à dénoncer les agresseurs et à en parler aux personnes de leur choix et à des professionnel.le.s.

Pour ma part, mon dévoilement n’a été que positif, je ne saurais décrire les bienfaits avec des mots mais chose certaine, ça m’a permis de commencer à réellement VIVRE.

Mon voyage n’est rien à comparer à la douleur psychologique dont moi-même et tous les enfants victimes d’abus sont affligés. Je souhaite toutefois faire passer un message d’espoir pour que les victimes sachent qu’il est possible de trouver la force de reprendre le contrôle de sa vie.

IMPORTANT : si vous croyez que vous avez des problèmes avec vos pulsions sexuelles, s’il-vous-plait, consultez un.e professionnel.le, car le viol cause des ravages incommensurables, croyez-moi!

Bien que mon voyage soit terminé, vos dons ont contribué à propager mon message, mais plus important encore, à aider les  jeunes à avoir du soutien et à retrouver ou même juste trouver le goût de vivre et de se rétablir.

Merci pour votre générosité et votre soutien. Prenez soin de vous !

Ariane