In

Oui. La personne victime peut s’adresser à un CAVAC en tout temps, même si le crime a été commis il y a plusieurs années.