In

Non. Aucun délai ne s’applique pour s’adresser à un CAVAC. À la suite d’un crime, la personne victime peut recevoir des services d’un CAVAC en tout temps.